Meilleures ventes

Fabricants

Déjà vus

Vu de la Terre

Neuf

Nathalie Théret-Grauss joue « Vu de la Terre »

Plus de détails

80 Produits

775,00 € TTC

Fiche technique

Langue :Français.
Durée :50 minutes.
Jauge idéale :120 personnes environ.
Espace scénique :Ouverture : 4 mètres - Profondeur : 4 mètres.
Temps de montage :1 heure.
Besoins techniques :Sol lisse et propre si possible noir. Si lieu équipé en éclairage, fiche technique lumière détaillée sur demande.
Prix des Déplacements :Défraiement, transport et hébergement si plus de 50km de Paris. Tarif dégressif en fonction du nombre de représentation dans un même lieu.
Régie son / lumière :2 prises électriques pour 2 halogènes et 1 lecteur CD.

En savoir plus

Avant-propos
Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été écolo. Mon père jardinier et botaniste m’a transmis le goût et le respect de la Terre.
C’est parce que j’aime la vie, j’aime la Terre que j’ai créé ce spectacle. En effet en tant qu’artiste, il m’est devenu nécessaire de m’engager pour la préservation de l’environnement, vital même de m’exprimer totalement sur ce sujet à travers l’écriture mais aussi l’expression du corps et de la voix.
Le réchauffement climatique et la fin annoncée des énergies fossiles sont les conséquences de la main mise de l’humanité sur la planète. Dans ces conditions il devient héroïque d’être optimiste à notre époque, mais j’ai confiance en l’Homme et reste persuadé qu’il n’est pas trop tard pour agir.
Les solutions ne sont pas seulement techniques, législatives ou économiques, elles sont aussi comportementales. La prise de conscience à laquelle nous assistons doit donner l’espoir en un avenir possible pour nous et pour les générations futures.
J’ai la volonté avec ce spectacle de sensibiliser les jeunes afin que le « réflexe écologique » devienne pérenne. C’est grâce aux générations montantes que les solutions s’inscriront dans une évidence.
Le parti pris est celui de la légèreté, de la naïveté, de la poésie et de la gaieté du personnage Terre. Elle évite ainsi de culpabiliser l’Humain et dédramatise ce qui lui arrive. La Terre aime ses habitants, tous ses habitants.
Nathalie Théret-Grauss

« Vu de la Terre » est un spectacle tout public à partir de 8 ans, destiné à sensibiliser à l’environnement. Sensibiliser les citoyens aux enjeux du développement durable s’inscrit dans une des priorités des pouvoirs publics.
L’EEDD (l’Education à l’Environnement pour un Développement Durable) fait partie des objectifs de l’éducation nationale, elle s’intègre dans l’ensemble des projets pédagogiques et actions éducatives qui contribuent aux projets d’école et d’établissement.
Le théâtre pour aborder l’EEDD, constitue un outil pédagogique qui passe par l’émotionnel. Un public touché dans son cœur est plus motivé pour apprendre et pour agir personnellement et collectivement. Le citoyen sensibilisé conçoit mieux les actes à développer et à intégrer.
Une comédienne joue la Terre, son interlocuteur principal est l’Humain, un de ses habitants. Elle est traitée comme une personne à part entière avec ses sensations et ses sentiments. Le discours est enrichi de chansons et d’une gestuelle issue du mime.
Cette bonne vieille Terre nous rappelle combien notre apparition est récente par rapport à la sienne. Son vécu est tout autre : les bouleversements climatiques successifs, les dinosaures... Par rapport aux autres animaux que la Terre a connus, l’humain a la particularité de modifier l’équilibre de la biosphère même. Comment continuera-t-il à vivre sur elle ? Il trouvera nécessairement les moyens de rétablir ce fragile équilibre.
Le public est partie prenante de ce spectacle qui soulève divers aspects des problèmes écologiques et nous fait réfléchir quant à la part de responsabilité individuelle et collective que nous avons envers notre planète.
Les enfants comme les adultes sortiront de ce spectacle plein d’idées et d’enthousiasme pour agir et préserver notre environnement.

Quelques thèmes évoqués dans le spectacle :
- L’eau,
- Le réchauffement climatique,
- L’effet de serre,
- Les énergies fossiles,
- Les énergies renouvelables,
- La biodiversité,
- L’équilibre, le partage, l’équité,
- L’espoir.

Résumé du spectacle
La Terre rencontre l’humain, le public. Elle est contente de pouvoir parler avec lui, un peu comme une grand-mère avec ses petits-enfants, elle raconte son passé, les dinosaures, les chasseurs de mammouths...
Elle parle de son état pas folichon, ses pôles qui fondent, ses rivières malades, ses éléments qui se déchaînent. Elle voudrait bien que les humains la débarrassent de son huile de roche, le pétrole car elle se rend compte qu’à cause de son utilisation, elle est comme un légume enfermé dans une serre !
Elle cherche des solutions avec l’humain pour aller mieux. Elle aime ses habitants et voudrait bien les garder tous. Elle aime les sentir se balader sur sa croûte, ça la chatouille. Et puis elle les observe et voit bien qu’ils sont capables de trouver toute l’énergie dont ils ont besoin naturellement, durablement. Elle aime les éoliennes, la géothermie, le solaire, ça, c’est depuis qu’elle a un gros bouton qui ne guérit pas du côté de Tchernobyl.
Elle aimerait qu’on lui rende un de ses poumons, la forêt. Puis elle parle avec une baleine qui lui donne des nouvelles d’en bas... C’est assez !
La Terre parle d’équilibre et découvre que pour aller mieux, les humains doivent partager, équitablement, sans gaspiller les richesses naturelles.
Finalement elle se sent pleine d’espoir dans l’avenir formidable qui l’attend avec tous ses enfants.

Le spectacle « Vu de la Terre » s’adapte à toutes sortes de lieux. En milieu scolaire, il est recommandé pour les élèves de primaires et de collèges. Il constitue soit le point de départ du projet pédagogique d’un enseignant, soit une illustration pour clôturer un travail sur l’EEDD (l’éducation au développement durable).
Nathalie Théret-Grauss propose d’animer un débat à l’issue de la représentation à la demande des enseignants.
De plus il est possible d’organiser des animations pédagogiques classe par classe, autour de l’écologie et du développement durable avec la comédienne et l’enseignant intéressé.
Les pistes à explorer sont nombreuses, elles sont développées dans le dossier pédagogique qui accompagne ce spectacle.



DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Pistes d’exploitation pédagogique des thèmes abordés dans le spectacle :
La préhistoire :
- histoire de la Terre, depuis quand y-a-t il la vie ?
- histoire de l’homme.
L’eau :
- le réchauffement climatique,
- la montée des eaux,
- eaux potables et eaux polluées.
Les énergies fossiles :
- le pétrole, son origine, l’usage qui en est fait,
- le gaz, le charbon.
Les énergies durables :
- l’éolienne,
- le solaire : thermique et photovoltaïque,
- la géothermie.
Le nucléaire :
- est-il polluant ? Est-il dangereux ? En a-t-on besoin ?
- que s’est-il passé à Tchernobyl ?
Le commerce, la mondialisation :
- pourquoi un produit comme la crevette fait-il autant de chemin et demande autant d’énergie pour être vendu ?
- coût énergétique des produits de consommation.
La déforestation :
- Amazonie, Congo(RDC), Asie du sud, Tasmanie...
- pourquoi l’homme détruit-il les forêts ?
- papier, mobilier, agro-carburants, terrains cultivables
- quels rôles jouent les arbres et les forêts sur l’équilibre de la planète ?
Agriculture, élevage :
- comment l’homme se nourrit-il ?
- histoire de l’agriculture jusqu’aux années 50 et depuis,
- conséquences de l’utilisation des pesticides.
La mer, les océans :
- pollution : marées noires, plastiques, déchets de toutes sortes,
- la sur pêche.
Démographie :
- voir la courbe depuis l’apparition de l’homme,
- accélération de la démographie ces 40 dernières années,
- quelles conséquences sur la planète ?
Partage, équité :
- revoir ce qu’est un besoin vital,
- qu’est-ce que le confort, le luxe ?
- sur quoi pouvons-nous réduire nos consommations ?
- moins gaspiller ce n’est pas difficile et ce n’est pas cher !
- produire du durable non polluant,
- réparer, recycler, partager...

Nathalie Théret-Grauss propose d’animer un atelier théâtral avec les enseignants qui le souhaitent, à partir des thèmes détaillés dans le dossier pédagogique.

Les thèmes touchent à différentes matières :
- les sciences,
- l’histoire et la géographie,
- la citoyenneté,
- le français,
- l’expression orale et corporelle. L’atelier théâtral,
- échauffement,
- travail sur la respiration,
- jeux corporels sur les éléments, les animaux, l’écoute,
- jeux vocaux,
- improvisations à partir des thèmes suivants :
L’effet de serre, le partage des richesses de la terre, la consommation, les besoins vitaux, les énergies, la différence, la biodiversité. Et bien d’autres encore qui viendront suivant l’intérêt des enfants pour tel ou tel sujet.
- Si possible, écriture et création d’un spectacle avec costumes, accessoires et décors.

Bibliographie, références :
STOP de Laurent de Bertillat et Simon Retallack ed. Seuil.
Pour un pacte écologique de Nicolas Hulot.
Collection A petit pas :
- Le développement durable de Catherine Stern,
- La poubelle et le recyclage de G. Bertolini et C. Delalande.
Une vérité qui dérange, film D’Al Gore.
Le cauchemar de Darwin, film d’Hubert Sauper.
La Terre vue du ciel de Yann Arthus-Bertrand, les livres, l’expo et les émissions éditées en DVD.
Les magazines de Greenpeace.
365 gestes pour sauver la planète de Philippe Bourseiller.
Les enfants de la Terre, roman fleuve de Jean M. Auel.
Le Manifeste pour la Terre et l’humanisme de Pierre Rabhi.

Avis

Donnez votre avis

Vu de la Terre

Vu de la Terre

Nathalie Théret-Grauss joue « Vu de la Terre »

Téléchargement

Vu de la Terre

Dossier de presse du spectacle « Vu de la Terre » joué par Nathalie Théret-Grauss.

Téléchargement (0)

PayPal