Colloque « Geste ordinaires dans les arts du spectacle vivant »

http://www.mimos.fr/forum/spectacles-2016/gestes-ordinaires-dans-les-arts-du-spectacle-vivant

COLLOQUE
Gestes ordinaires dans les arts du spectacle vivant

organisé par Ariane Martinez
Université Grenoble Alpes UMR Litt&Arts
en partenariat avec L’Odyssée,Scène conventionnée de Périgueux,Institut national des Arts du Mime et du Geste.

Comité scientifique
Catherine CYR (UQAM, Montréal, Canada)
Thomas LEABHART (Pomona College, Claremont, Etats-Unis)
Patrick LEROUX (Concordia University, Montréal, Canada)
Gretchen SCHILLER (Université Grenoble-Alpes).

27 et 28 juillet 2016 - Périgueux
 

« L’important n’est pas de faire des choses extraordinaires de manière ordinaire, mais des choses ordinaires de manière extraordinaire. »,

Étienne Decroux, « Les “dits” d’Étienne Decroux », in Patrick Pezin (sld), Étienne Decroux, mime corporel, Saint-Jean-de-Védas, L’Entretemps éditions, 2003, p.199.

Le colloque se propose d’examiner la manière dont les arts du spectacle vivant mettent en jeu nos gestes ordinaires, et ce faisant, les pensent et les transfigurent.

Ici, les termes « gestes ordinaires » renvoient à la fois aux gestes élémentaires (marcher, se lever, s’asseoir, se gratter, etc...) et à ceux qui peuplent notre vie quotidienne, intime ou sociale (boire un verre, s’habiller, se serrer la main, etc...). Nous les avons, pour la plupart, appris dans notre petite enfance. Ils constituent un fond commun que chacun décline selon sa culture, son éducation, sa classe sociale, son âge, ses particularités physiques et psychologiques.

Dans la vie ordinaire, nous les exécutons souvent machinalement, sans y penser, à la lisière entre conscience et inconscience, plus ou moins volontairement. Mais lorsqu’ils sont exposés dans le cadre d’une représentation, ils peuvent soudain prendre une dimension extra-ordinaire, soit parce qu’ils sont actualisés de manière inattendue (dans une situation ou un espace inhabituels ; avec une vitesse, une tonicité, une expression, une virtuosité singulières), soit parce que les acteurs attirent notre attention sur certaines propriétés de ces gestes auxquelles nous n’avions jamais pensé auparavant.

Ce colloque se propose d'examiner la manière dont les arts du spectacle vivant (mime, danse, cirque, performance, arts de la marionnette et de la rue) mettent en jeu nos gestes ordinaires, et ainsi, les pensent, les transfigurent, et nous les restituent.

A partir de vidéos de spectacles, dont certaines issues de SO MIM, centre de ressources des Arts du Mime et du Geste, 15 chercheurs européens analyseront ces gestes élémentaires et les discuteront avec le public.

 

Mercredi 27 juillet 2016 - Salon du théâtre

9 h // Accueil des participants

► Postures du corps et attitudes au monde (de 9 h 30 à 12 h)

9 h 30 // Ariane Martinez (MCF, Université de Grenoble Alpes) Introduction / Gestes ordinaires, gestes forts, gestes phares

10 h // Guy Freixe (PR, Université de Franche-Comté)  Gestes et attitudes dans le jeu de l’acteur masqué

10 h 30 // Marie Garré Nicoara (MCF, Université d’Artois) Se lever et tenir debout dans les pratiques du théâtre hors de soi

11 h // Marie Duret (MCF, Université Michel de Montaigne Bordeaux-III)  Les chutes burlesques : pour un (extra)ordinaire art de choir

de 11 h 30 à 12 h // Discussion

 

► Des gestes-passages dans l’espace quotidien (de 14 h à 15 h 30)

14 h 30 // Alix De Morant (MCF, Université Paul Valéry, Montpellier III)  Les contaminations urbaines de Jeanne Simone

15 h  // Aline Bergé (MCF, Université Sorbonne-Nouvelle, Paris III) Le charme désarmant du geste : Rufus, inventeur et passeur d’autres mondes

15 h 30 // Discussion

 

► Gestes et détournement des genres (de 16 h à 17 h 30)

16 h // Thomas Cepitelli (ATER, Université Nice, Sophia Antipolis) “Prendre le thé comme un vrai mec” ou l’apprentissage raté d’un geste quotidien : la scène de la biscotte dans La Cage aux folles de Jean Poiret

16 h 30 // Raphaëlle Doyon (MCF, Université Paris VIII) Se toucher, s’embrasser, performer : Oh ! et Sissy ! de Biño Sauitzy et Nando Messias

17h // Discussion

 

Jeudi 28 juillet 2016 - Salon du théâtre

► L’ordinaire et le virtuose (de 9 h 30 à 10 h 30)

9 h 30 // Marco De Marinis (PR, Université de Bologne) L'ordinaire (et l'extraordinaire) dans le théâtre contemporain : mode d'emploi

10 h // Cosimo Chiarelli (post-doc, Université Lyon II) Prouesses du regard. Spectacularisation du geste sportif entre mime, photographie et cinéma

10 h 30 // Discussion

 

► Un répertoire contemporain des gestes ordinaires (de 11 h à 12 h 30)

11 h // Pascale Caemerbeke (post-doc, CNRS Thalim) Ces gestes qui nous font, May B de Maguy Marin

11 h 30 // Véronique Muscianisi (post-doc, Université Paris VIII) Le traitement des gestes ordinaires au Théâtre du Mouvement : Encore une heure si courte

12 h // Discussion

 

► Dialogues avec le répertoire (de 14 h à 15 h 30)

14 h // Hippocampe Conférence-démonstration : auditorium de L'Odyssée (conception Luis Torreão)

Tarif : 6 €

 

► Danser et  rejouer la mémoire collective (de 16 h à 17 h 30)

16 h // Marie-Aline Villard (ATER, Université Michel de Montaigne Bordeaux-III) Parodier le geste de la danseuse classique : à la recherche d’un corps qui fasse cygne

16 h 30 // Fabienne Viala (Associate Professor, University of Warwick) La mémoire du corps dans l’art performatif contemporain de la Caraïbe: Gestes ordinaires et réparations de l’esclavage

17 h // Discussion

Ce colloque, donné dans la cadre de l’Agir-pole Archives du geste et de l’interprétation théâtrale, est organisé grâce au soutien de la Comue de l’Université Grenoble-Alpes, et en partenariat avec L’Odyssée, scène conventionnée pour le corps en mouvement et institut national des Arts du Mime et du Geste.