Face au Mime…

Face au Mime…
By Patrice Keller de Schleitheim Comments (7)
categories: formation, mime

0/5 stars (0 votes)

    • Philippe Pillavoine
      Philippe Pillavoine

      Bonjour Patrice,

      Merci pour le partage de tes textes. Ils sont très bien écrits. Je suis d'accord avec ce que tu penses et exprimes. Par contre dans ce texte (face au Mime...), dans le paragraphe "Comment ces regards bougent-ils ?" je ne suis pas sûr... mais moi j'aurais mis pour le troisième point : "L'axe de profondeur" et non de "translation". On met un morceau de soi devant ou derrière mais pas à côté. En plus ça rappelle le triple dessin : rotation, inclinaison et profondeur.

      Qu'en penses-tu ?

      • Patrice Keller de Schleitheim
        Patrice Keller de Schleitheim

        La profondeur ... Une question d'origine de formation, chaque transmetteur avait (la plus part ont disparu) son vocabulaire.

        Pour ce qui est de "mettre à côté"  si si, essaye !

        • Philippe Pillavoine
          Philippe Pillavoine

          Oui, j'ai été formé à l'école Marceau et on avait l'apprentissage de la grammaire d'Etienne Decroux. Dès qu'il peut y avoir du triple-dessin... je cherche ! Alors je reviens à ce "mettre à côté"... Est ce que tu parles de "s'oublier" ? Un peu comme dans Le Funambule, Jean Genet écrit "qu'avant de monter sur le fil... il doit être mort" !?

          • Patrice Keller de Schleitheim
            Patrice Keller de Schleitheim

            Non, Non tout simplement translater de droite à gauche ou de gauche à droite la tête sur le cou, le tronc sur le bassin ect... Grammaire Decroux aussi , mais par d'autres comme D.Steïn

            En fait nous bougeons avec un mot, un autre...le mouvement c'est la vie alors pas d'inquiétude !

             

            • Philippe Pillavoine
              Philippe Pillavoine

              Ah oui, d'accord Patrice. Merci pour ta réponse. Je voyais tes propos de manière trop abstraite !
              Je ne connaissais pas D. Steïn. C'est bien de lui dont tu parles ?

              • Patrice Keller de Schleitheim
                Patrice Keller de Schleitheim

                Oui c'est bien lui il a travaillé 11 années avec E. Decroux. et ne supportte pas la Pantomime blanche,

                En fait j'ai remarqué que dans cette génération de mime, aucun mime ne supportte l'autre !

                • Philippe Pillavoine
                  Philippe Pillavoine

                  Ah ! Les clivages ! J'ai connu des personnes comme ça aussi. Alors qu'il est si simple de tout accepter. Toute expression humaine est intéressante. Je pense avoir une grande tolérance : je suis curieux de tout même si après avoir fait le tour je sais ce qui me parle le plus et le moins... Mais de là à avoir de l'allergie pour tel genre ou tel style, il y a un pas que je ne franchis pas. Dommage en effet. Déçu