Navigation

Chronologie

1944
Entré dans la Résistance, s'engage dans la 1 ère armée, participe à la campagne d'Allemagne. Joue dans la troupe du Rideau de feu.

1946
Démobilisé. Joue au Théâtre Sarah Bernhardt, troupe de Charles Dullin, dans "Volpone et la vie est un songe".
Monte en l'honneur de Charles Dullin au Théâtre Sarah-Bernhardt "Praxitèle et le Poisson d'or". Présente à Etienne Decroux ses premières pantomimes : "Le Désœuvré", "L'Assassin" et "La Pantomime Japonaise". Compagnie Madeleine Renaud-Jean-Louis Barrault, joue "Arlequin" dans Baptiste, pantomime tirée du film "Les Enfants du Paradis". Tourne ses deux premiers court-métrages avec Alain Resnais : "La Bague" et "Le Désœuvré".

1947
Création de "Bip" au Théâtre de Poche, Paris. "Bip et la Fille des rues", avec Pierre Sonnier et James Pichette.

1948
Rupture avec Etienne Decroux. Mimodrame "Je suis mort avant l'aube", Théâtre Charles-de-Rochefort, prix Deburau au concours des Jeunes Compagnies. Tourne "Royaumont" et "Train bis", courts-métrages avec Jean Lods.

1949
Spectacle au Théâtre de Poche avec la Compagnie Marcel Marceau-Pierre Sonnier : "Les Pantomimes de Bip", "La Foire", "La Colle", "Le Parapluie", "Le Joueur de Flûte" : décors et costumes de Jacques Noël. Premières tournées en Israël et aux Pays-Bas. Marceau tourne avec sa compagnie Mie-Mac, réalisation Jean Béranger. Le film obtient le prix Max-Linder.

1950
Reprise de "Mort avant l'aube" au Studio des Champs-Élysées. "Bip" est présenté en Autriche au Festival de Vienne, et à Salzbourg.

1951
Création du Mimodrame "Le Manteau" d'après Gogol (photos), au Studio des Champs-Elysées, musique d'Edgar Bischoff, déçors et costumes de Jacques Noël. Au même programme, "Les Pantomimes de style", "Bip" et "Moriana et Galvan", "Romancero Gitan"-d'Alexandre Arnoux. Stan Laurel rend visite à la Compagnie et se lie d'amitié avec Marcel Marceau.
1ère tournée en Argentine et au Brésil avec les Frères Jacques. Au Festival de Berlin, rencontre avec le Berliner Ensemble (Bertold Brecht-Hélène Weigel). Tournée de la Compagnie en Allemagne Fédérale. "Les Pantomimes de Bip" et "Le Manteau" sont filmés à la D.E.F.A. (R.D.A).

1952
Tournée à Londres, Arts Theater, récital avec Gilles Ségal. Théâtre Sarah Bernhardt, Création de "Pierrot de Montmartre" avec une troupe de 17 mimes, musique de Joseph Kosma, décors de Jacques Noël. Reprise du "Manteau", et "Les Pantomimes de Style" et de "Bip".

1953
Comédie des Champs-Élysées ; "Un Soir aux Funambules", "Les Pantomimes de Bip", musique de Joseph Kosma, "Les trois Perruques" d'après Johan Nestroy, musique d'Edgar Bischoff, décors de Jacques Noël. La Compagnie présente "Le Manteau" au Mai Florentin, à travers l'Italie, l'Allemagne Fédérale, au Festival d'Edimbourg, Festival mondial de la Paix à Bucarest, "Les Pantomimes de Style" et "Les Pantomimes de Bip" sont présentées avec l'assistance de Gilles Ségal.

1954
Théâtre de la Renaissance : avec "Les Pantomimes de Style" et de "Bip" ; reprise des 3 grands mimodrames: "Le Manteau", "Pierrot de Montmartre", "Les trois Perruques". Marcel Marceau tourne Pantomimes (Eastman Color), réalisation de Paul Paviot. Ours de Bronze au Festival de Berlin. Tournée de la Compagnie en R. D. A., M. Marceau est nommé membre de l'académie des Arts et Lettres de Berlin.

1955
Marcel Marceau présente "Bip" et "Les Pantomimes de Style" à l’Olympia, la vedette de la seconde partie est Charles Aznavour.
Marcel Marceau tourne "Jardin Public", réalisation de Paul Paviot. Palme d’or au festival de Sao Paulo (Brésil). Festival de Straford, Ontario : "L’histoire du Soldat" (Ramuz-Stravinski) Marcel Marceau y interprète le diable.
Grands débuts à New-York : Phoenix Theater, Ethel Barymor (Broadway) et New-York City Center Theatre, accompagné de Pierre Verry.
Une tournée de 6 mois s’ensuit à travers les U.S.A..
M. Marceau obtient l’Oscar de la Télévision américaine, rencontre toutes les grandes vedettes de Hollywood et se lie d’amitié avec Gingers Roger, Harpo Marx, Charles Laughton et Danny Kaye. Tournée au Japon où Marcel Marceau est l’hôte du Kabuki et du Théâtre Nô.

1956
Spectacle au Théâtre de l'Ambigu : "La Parade en bleu et noire", "Le loup de Tsu-Ku-Mi", musique de Jean Prodromidès, "14 Juillet", musique de Jean Wiener, "Le Mont de Piété", musique d J. Prodromidès, décors et costumes de Jacques Noël ; et "Les Pantomimes de Style" et de "Bip".

1957
Tournées à travers l'Europe, l'Afrique du Nord et l'Amérique latine.

1958
2e grande tournée aux U.S.A. avec la Columbia Artists Management, 6 mois avec Pierre Verry et Gilles Ségal, TV. avec le Dinah Shore Show NBC. Retour au Théâtre de l'Ambigu avec deux mimodrames de Marcel Marceau : "Le Petit Cirque" musique de Jean Prodromidès, "Les Matadors" musique de Sebastian Moroto, décors et costumes de Jacques Noël.

1959
Reprise du "Manteau". Création de "Paris qui rit Paris qui pleure", mimodrame de Marcel Marceau, musique de Joseph Kosma, décors et costumes de Jacques Noël. La Compagnie présente le spectacle pendant 6 mois au Théâtre de l'Ambigu-Comique. M. Marceau est ordonné Chevalier des Arts et Lettres. Malgré le succès, la compagnie est dissoute faute de subventions.
Tournée de Marcel Marceau en One Man Show, à travers l'Italie, le Portugal, la Yougoslavie, Israël et le Mexique, avec 2 présentateurs, Alexandre Jodorowski et Pierre Verry.

1960
Tournée en Inde, M. Marceau est reçu officiellement par le pandit Nehru. La compagnie est spécialement reconstituée pour une tournée de 6 mois aux U.S.A. avec "Le Manteau" et "Les Pantomimes de Bip". TV C.B.S. avec Red Skelton, Concert in Pantomime. Marcel Marceau joue Pinocchio. Rencontre à Hollywood avec Jean Renoir.

1961
Tournée avec les galas Karsenty en France, tournées en Angleterre, Allemagne, Amérique du Sud, U.R.S.S., Marcel Marceau est fêté par l’École du cirque de Moscou, où il rencontre le clown Popov. Tournée en Pologne, rencontre avec la troupe de mimes d’Henryck Tomaszewski.

1962
Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande. Spectacle à Londres pour 6 semaines (Picadilly Theater). Marcel Marceau tourne pour la TV française "Gros Plan", réalisation Pierre Cardinal et participe à La piste aux Étoiles de Gilles Margaritis.

1963
Tournée aux U.S.A. : à New York, Washington et Philadelphie, TV avec Victor Borge. Rentrée au Théâtre de la Renaissance à Paris, One Man Show (10 mois) avec le fidèle Pierre Verry.

1964
Marcel Marceau recrée une compagnie et, au Théâtre de la Renaissance, présente "Dom Juan" (voir la vidéo), mimodrame d’Andres Laszlo et Marcel Marceau d’après Tirso de Molina, musique de Jean Prodromidès, décors et costumes de Jacques Noël. Malgré les succès obtenus, la troupe est à nouveau dissoute faute de subventions. Marcel Marceau reprend son One Man Show avec Pierre Verry et tourne à travers le monde.

1965
Tournée en Scandinavie, Australie, Japon, U.R.S.S., Amérique Latine, Suisse, Italie et Allemagne Fédérale. Tournée de plusieurs mois aux U.S.A. et au Canada. Deux TV C.B.S. avec Red Skelton. Programme TV A.B.C. avec Fred Astaire, à Hollywood. Tourne avec la R.K.O. une émission de 60 minutes "Meet Marcel Marceau", et en France, le "Mime Marceau", réalisation Dominique Delouche, production Jean Huet-Denise Tual.

1966
3e grande tournée en U.R.S.S. – le programme est diffusé à la télévision à travers toute l’Union Soviétique – suivie d’une tournée en Scandinavie, Irlande, Pays-Bas, R.D.A., Israël, Liban, Suisse, Maroc, Algérie, Tunisie et Canada. M. Marceau est élevé au grade d’Officier des Arts et Lettres.

1967
Tournée de 2 mois en R.F.A. et R.D.A. et d’un mois en Italie. Participation à plusieurs Bienvenues de Guy Béart à la TV française. Marcel Marceau présente son spectacle en Tchécoslovasquie, Roumanie. Rencontre avec la troupe des mimes tchèque Fialka, projet d’un Festival international de Mime à Prague.
À Paris, la télévision danoise tourne le "Monde visuel de Marcel Marceau" en couleurs, réalisation d’Annett Wolf, avec la participation de Marie Landes, Pierre Byland, Pierre Verry et Elzbieta Jaroscewiz.
"Les Pantomimes de Style et de Bip" sont présentées au Festival d’Edimbourg et au Mexique. Rencontre avec Luis Bunuel, Amalia Hernandez et le Ballet folklorique mexicain.
Puis, Marcel Marceau tourne à Rome "Barbarella" avec Jane Fonda, réalisation de Roger Vadim. De retour à Paris, il rencontre Charlie Chaplin à Orly, il ne l’oubliera jamais. Rentrée au Théâtre des Champs-Élysées : One Man Show (4 semaines). Tournée de 2 mois à Londres.

1968
Tournée aux U.S.A., en R.D.A., en U.R.S.S. et en Hongrie – où le président Kadar assiste au spectacle – en Islande, au Danemark et en Suède où il rencontre le Chorégraphe allemand Kurt Joos (La table verte), en Finlande, aux Pays-Bas, en Suisse, en Belgique et en Afrique du Sud.
Rentrée en France, saison théâtrale dans les maisons de la Culture. Tournage en Italie du film "Une fable" pour la Columbia, et à Hollywood dans l’émission Laugh-In, pour laquelle il reçoit pour la 2e fois l’Oscar de la télévision.

1969
Ouverture à Prague du 2e Festival mondial de la Pantomime. À cette occasion, il reçoit la médaille d'Or de la République Tchécoslovaque pour sa contribution aux relations culturelles entre les 2 pays. Inauguration de la statue érigée en l'honneur de Deburau né à Kolin (Tchéchoslovaquie). Nouvelle tournée en R.F.A., Autriche, Italie, et Amérique du Sud (Argentine, Uruguay, Brésil, Pérou, Colombie). Au Chili, il retrouve le poète Pablo Neruda.
En octobre, mois au Théâtre de la Musique. Ouverture de l'École Internationale de Mime Marcel Marceau, non subventionnée. Pierre Verry la dirige.

1970
Nouvelle tournée aux U.S.A.. Il joue son One Man Show pendant 6 semaines au New-York City Center, puis au Canada, au Festival d'Osaka et à Hong-Kong.
Tournée officielle dans le Sud-Est asiatique: Vietnam, Philippines, Hanoï, Singapour, Indonésie, Ceylan, Malaisie, Thaïlande, Pakistan. Tournée en Europe Chypre, Pays-Bas, Belgique, Suisse et R.F.A..
M. Marceau est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur au titre des affaires culturelles. 2e année de l'École.

1971
À la demande de Rolf Liberman, création et interprétation de "Candide", avec le Ballet de l'Opéra de Hambourg : mise en scène: M. Marceau ; livret : Claude Rostand ; musique : Marius Constant ; décors : Bernard Daydé. Tournée en Israël, en Italie, en R.F.A. en Autriche, en France, en Amérique du Sud, aux U.S.A. et au Canada.
À Paris, émission d'Alain Leroy, "Bip sur la 2". À New York, Marcel Marceau tourne un film de 26 minutes: "First Class" où il interprète 26 personnages. Réalisation : Chester Fox et Marcel Marceau.

1972
Suite de la tournée aux U.S.A. (Docteur en Humanités du collège de Linfield), en Espagne (médaille d'Or du Théâtre), à Paris (Théâtre de la Ville), en Suisse, en Norvège (Festival de Bergen), en Angleterre (Festival de Nottingham, Liverpool, grande saison à Londres au Sadler’s Wells et au Picadilly Theater).
À Paris, rentrée au Théâtre des Champs-Élysées (5 semaines). Tournée en France et en R.D.A. Honoré membre de l'Académie des Arts de Münich (R.F.A.).

1973
La tournée nord-américaine se poursuit (4 semaines au New-York City Center, tournée dans les universités, 3 semaines à Los Angeles, Chicago, Canada).
Tournage à Hollywood du film de W. Castle, Shanks (Paramount) (voir le film), 5e tournée en U.R.S.S.. Film "Christmas Carol", d'après Charles Dickens, à la B.B.C. à Londres, décors et costumes de Jacques Noël, réalisation Tristan Powell.
M. Marceau est élevé au grade de commandeur des Arts et Lettres.

1974
Nouvelle tournée de 5 mois aux U.S.A., au Maroc, en Allemagne, en Irlande, en Australie, en Nouvelle Zélande et en France.

1975
Nouvelle tournée de 6 mois aux U.S.A.. Tournée avec les Tréteaux de France. Présente son spectacle dans la cour d'honneur du Palais des Papes au Festival d'Avignon. Saison de 4 semaines au Sadler's Wells à Londres. Invité d'honneur au Grand Échiquier, de Jacques Chancel. Saison de 6 semaines au Théâtre des Champs-Élysées. Puis, tournée à Bruxelles et en R.F.A..

1976
Retour pour 6 mois aux U.S.A..
À Hollywood, Marcel Marceau tourne "Silent Movie" de Mel Brooks. Tournée en Suisse, en Italie et en France.

1977
Grande tournée en R.D.A., en Suisse, en Australie et aux U.S.A., le président Carter et sa famille assistent au spectacle à Washington.

1978
Tournée de 5 mois dans les grandes universités américaines. Saison à Dublin, à Norwich et au Sadler's Wells Theatre de Londres pendant 5 semaines. Tournée d'un mois à travers le Japon, puis Corée du Sud, en Iran, en Suisse.
Rentrée au Théâtre de la Porte Saint-Martin pour 6 mois. Ouverture le 15 novembre, sous l'égide du maire de Paris Jacques Chirac et du conseil municipal, de l'École Internationale de Mimodrame Marcel Marceau, subventionnée par la Ville.
M. Marceau est promu officier dans l’ordre du Mérite. Il reçoit la médaille Vermeille de la Ville de Paris. Pierre Verry se retire du Théâtre et de la Compagnie après 26 années de collaboration fidèle.

1979
Nouvelle tournée à travers l'Amérique du Nord, grande tournée en France, en R.F.A., en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

1980
Tournées aux U.S.A., Canada, en Australie et Nouvelle Zélande, en R.F.A., en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

1981
Tournée aux U.S.A., Canada, en Australie et Nouvelle Zélande, en R.F.A., Italie, Espagne. M. Marceau est nommé docteur honoris Causa de l'université de Princeton.

1982
Tournées aux U.S.A., Canada, R.F.A., Italie, Espagne, Belgique. Tournée en France avec les Tréteaux de france. Pour la 1ère fois, M. Marceau, officiellement invité par la République Populaire de Chine, donne des représentations à Pékin et dans les principales villes de Chine, au titre des échanges culturels franco-chinois, sous l'égide de l'Association Française d'Action Artistique.
Séminaire à Montepulciano (Sienne) en Italie. Grande saison de 5 semaines au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Le Président de la République, François Mitterrand, et le ministre de la Culture, Jack Lang, assistent au spectacle.

1983
Tournée en R.F.A. où il reçoit la Croix du Mérite à titre culturel.
Tournée aux U.S.A., dont 6 semaines de représentations à Broadway. Marcel Marceau joue au Venezuela pour le bicentenaire de la libération de l'Amérique Latine. Avec 2 élèves de son école, il part en Nouvelle-Zélande et au Japon. Saison de 6 semaines en Angleterre, dont 2 semaines à Manchester et un mois à Londres, à l'Old Vic Theater.
2e année du séminaire d'été à Montepulciano. 1ère année du séminaire d'été à Ann Arbor en (Michigan, U.SA).

1984
Tournée aux U.S.A., l'École de Mimodrame de Paris vient en visite à Chicago pour trois semaines, le One-Man-Show est présenté pendant un mois à San Francisco et une semaine à Los Angeles.
3e année de séminaire à Montepulciano. la Ville de Paris. Anne Sicco, disciple de Marcel Marceau, colllabore avec lui au séminaire et monte avec sa troupe - Le Théâtre de la Sphère - le mimodrame "La Mémoire des femmes" dont elle est l'auteur et le metteur en scène. Marcel Marceau présente son spectacle des "Pantomimes de Style et de Bip".
2e année du séminaire d'été à Ann Arbor.

1985
Marcel Marceau présente son spectacle en France, en Belgique, en Italie, en Espagne, au Portugal, et aux U.S.A..
3e année du séminaire d'été à Ann Arbor où il est nommé docteur honoris causa de l'université.
4e année du séminaire d'été de Montepulciano où Marcel Marceau est mis en scène pour la 1ère fois : avec la troupe du Théâtre de la sphère, il joue le rôle principal de mimodrame "Abymes", écrit et mis en scène par Anne Sicco. Grande tournée en U.R.S.S., brutalement interrompue par un grave accident de santé.

1986
Rétabli, Marcel Marceau reprend ses tournées : France avec les Tréteaux de France, Australie, Hong-Kong, Japon, Allemagne. Marcel Marceau est promu officier de la Légion d'Honneur par le président de la République, François Mitterrand.
4e année du séminaire à Ann Arbor. Inaugure avec sa disciple Anne Sicco le centre de formation qu'elle créé à Juillac (Lot), l'Œil du Silence où elle présente des mimodrames et du théâtre parlé joués ensuite à l'international. M. Marceau y est invité pour donner des stages de mime.

1987
24e tournée aux U.S.A. avec Columbia Artists Management. 5e année du séminaire à Ann Arbor.
Tournées en Italie et en Amérique Latine (2 mois et demi) : Argentine, Uruguay, Brésil, Pérou, Venezuela, Colombie et Mexique, avec 45 représentations sous les auspices de l'Association Française d'Action Artistique.
Au Mexique, le président de la République assiste au spectacle. M. Marceau reçoit la médaille d'Or de la ville de Mexico.
Parution de "Pimporello" écrit et illustré par Marcel Marceau aux éditions Belfond. Retour au Théâtre des Champs-Élysées, pour 5 semaines, avec 3 assistants mimes sortis de son École : Jean-Luc Galmiche, Scott Malcolm et Bogdan Nowak.

1988
Tournée aux U.S.A., Canada, Espagne. 6e année de séminaire d'été à Ann Arbor. Saison à Londres au Sadler's Wells Theater. Rencontre avec Michaël Jackson qui assiste au spectacle. Tournée en R.F.A..

1989
Tour du monde : Tournée aux U.S.A., Canada, Hollande, Japon, Tchécoslovaquie, Bulgarie, Argentine, Uruguay, Paraguay, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Australie, Nouvelle-Zélande, Inde (pour le bicentenaire de la Révolution française, une vingtaine de représentations à Delhi, Calcutta, Bangalore, Bombay, Ahmedabad et une rencontre avec le grand cinéaste indien Satyajit Ray), Philippines, Thaïlande, Brunei, Malaisie, Royaume-Uni, Espagne, Italie.

1990
Tournées en Belgique, France et Suisse avec Karsenty-Herbert, Malte, R.D.A., Hollande, Grèce, 4 semaines à Londres au Sadler's Wells Theater.
Retour à Paris où la Compagnie Marcel Marceau donne 100 représentations au Théâtre du Gymnase-Marie Bell, du 25 septembre au 30 décembre, avec Blanca Del Barrio, Jean-Luc Galmiche, Scott Malcolm, Bogdan Nowak et Fosco Perinti. M. Marceau reçoit le Molière d'honneur.

1991
Mise en difficulté par la Guerre du Golfe, la Compagnie se disperse. Marcel Marceau reprend ses tournées à travers l'Europe et en Amérique Latine.
M. Marceau est élu à l'Institut de France, à l'Académie des Beaux-Arts, puis il est promu Commandeur de l'Ordre du Mérite par Jack Lang, ministre de la Culture. C'est le président François Mitterrand qui lui remet les insignes de sa décoration.
En décembre, Marcel Marceau présente son One Man Show une semaine à Rome au Teatro Olimpico.

1992
Tournée dans l'Allemagne réunifiée, en Italie, en Espagne, au Mexique, 27e tournée aux U.S.A. organisée par la Columbia Artists Management Inc.
Réalisation par Alain Dhénaut d'un film portrait "Marcel Marceau ou le poids de l'âme" pour la télévision (scénario Marcel Marceau et Jean-Pierre Burgaud, coproduction Anabase).

1993
Tournées en France, en Italie, en Allemagne, en Équateur pour la première fois, en Grèce pour une 3e tournée. Réalisation d'un film de 90 mm, "Marcel Marceau en scène" (Alain Dhénaut, coproduction Anabase, distribution Polygram).
3e stage aux U.S.A. dans l'Ohio à la Gregg Goldston Foundation for Mime.
Août : Stage de mimodrame pour les élèves de l'École de Kabuki du Théâtre National du Japon, suivi d'un stage pour les élèves de l'École Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau à l'École de Kabuki de Tokyo. Cet échange culturel a été subventionné par le maire de Paris et le gouverneur de Tokyo.
Septembre : Renaissance de la Nouvelle Compagnie de Mimodrame grâce à la subvention du ministère de la Culture : avec 9 jeunes mimes professionnels, tous issus de son École, Marcel Marceau reprend, dans une nouvelle mise en scène, "Le Manteau", crée en 1951.
Ce nouveau spectacle est donné à l'Espace Pierre Cardin pour 30 représentations du 12 novembre au 18 décembre.
La 1ère partie du spectacle comprend des "Pantomimes de Style", "Pygmalion", avec Blanca Del Barrio, et "Les Pantomimes de Bip".
Octobre : Exposition à Romorantin, avec la participation du sculpteur Valentine Zeilé, des œuvres graphiques de Marcel Marceau lithographies : "Le Troisième œil", "La Ballade de Paris et du Monde", estampes et crayons - présentée ensuite à l'Espace Cardin.
Le 27 Octobre, installation de M. Marceau sous la coupole de l'Institut, au fauteuil de Germain Bazin.

1994
Représentations du "Manteau" en Espagne et au Festival Mimos à Périgueux. Tournées des "Pantomimes de Style et de Bip" au Mexique, à Porto-Rico, en France, en Italie, 10e grande tournée au Japon, en Corée et à Hong-Kong.

1995
Tournée des "Pantomimes" en Pologne, en France, en Argentine, au Benelux, en Israël. Tournée du "Manteau" aux U.S.A., en Espagne, en Italie, en Allemagne, aux festivals de Londres, de Bergen. Séminaires aux U.S.A., au Japon, à Rome, à Luxembourg. Exposition à Tokyo de peintures et dessins.

1996
Tournée aux U.S.A., 11e grande tournée au Japon où "Le Manteau" est présenté à Tokyo, en Corée, à Singapour, au Venezuela, au Pérou, en Uruguay, en Belgique, en Allemagne, en Italie et en France.
2e séminaire à Oguni au Japon. M. Marceau est décoré de l'Ordre de Francisco de Miranda par le Président de la République du Venezuela.

1997
"Le Mime Marcel Marceau, Entretiens et regards avec Valérie Bochenek" - Ed. Somogy. Tournées à travers le monde, pour les 50 ans de "Bip" : France, U.SA, Europe, Argentine, Brésil, Paris. 3e séminaire à Oguni au Japon. Création d'un mimodrame avec la Nouvelle Compagnie : "Le Chapeau Melon" (photos). 4 représentations exceptionnelles au Prinzregenten Theater à Münich. À Paris, 30 représentations à l'Espace Pierre Cardin.

1998
Tournée des "Pantomimes" au Canada et aux U.S.A. ; en Europe au festival de Passau (Allemagne), en Belgique et en France. Grande tournée en Amérique Latine : Chili, Pérou, Porto Rico, St-Domingue, Vénézuela. Puis tournée en Asie : Taïwan et 12e tournée au Japon.
Tournée du "Chapeau Melon" à Londres, Taïpeï et Tokyo. Marcel Marceau est nommé Doctor Honoris Causa de l'Université de Columbus (Ohio).

1999
Tournée des Pantomimes en France, Belgique, Suisse, U.S.A., St-Domingue, Vénézuéla, Chili, Hong Kong, Philippines, Japon, Mexique.
Tournée de 2 semaines à New York au Danny Kaye Playhouse et de 6 semaines à San Francisco au Théâtre On the Square. Deux représentations au Hollywood Bowl (35 000 spectateurs).
Tournée du "Chapeau Melon" en France, St-Domingue, Vénézuela. Stages aux U.S.A. à New York et à Ann Arbor (Mi).

2000
Tournées des Pantomimes aux U.S.A. dont 3 semaines à Washington au Ford's Theater, 5 semaines à Boston à l'American Repertory Theater et 2 semaines à New York au Danny Kaye Playhouse.
À Washington M. Marceau est reçu à la Maison Blanche par le Président Bill Clinton. Grande tournée en Amérique latine : Chili, Argentine, Nicaragua, Salvador, Costa Rica, Guatemala, Mexique.
En septembre, Marcel Marceau se produit à l'Olympia de Paris. Tournée du "Chapeau Melon" à New York au Danny Kaye Playhouse.
Stages de 4 semaines à Boston et à New York. Marcel Marceau reçoit "L'Arlecchino d'Oro" à Mantoue.

2001
Tournée des "Pantomimes" en Europe : Dublin, Valladolid, Kiev et Berlin, 2 grandes tournées aux U.S.A. au Printemps et en Automne. Tournée d'un mois en Australie et en Nouvelle Zélande.
Tournée du "Chapeau Melon" à Berlin. Stages de 2 semaines à Ann Arbor (Mi) et d'une semaine à Columbus (OH).
M. Marceau est désigné par les Nations Unies Ambassadeur de Bonne Volonté pour la "Second World Assembly on Ageing 2002" et nommé Doctor Honoris Gausa de l'Université de Hawaï.

2002
Rentrée au Palais des Congrès pour 7 représentations, production Gérard Louvin. Retour à Madrid au printemps avec une tournée de 2 semaines au Théâtre Nuevo Apollo et tournée à Los Angeles de 5 semaines au Geffen Playhouse. Tournées au Mexique en octobre-novembre.

2003
"Les Contes Fantastiques" à Paris au Théâtre Antoine du 14 au 25 janvier, à Carcassonne, au Théâtre Impérial de Compiègne, tournée de 2 mois aux U.S.A. puis en Asie, et en Europe.